Accueil Blog Les bêtises de Cambrai

Les bêtises de Cambrai

par noisette
Betises Cambrai Bonbon 2

J’adore les bêtises, pas vous ? :-p

Je parle bien sûr des bêtises de Cambrai, car aujourd’hui on va parler bonbon. Et oui, ce n’est pas souvent, alors profitons-en ! En réalité, je n’en mange que très peu … mais de temps en temps, ça fait du bien. Et puis, j’aime bien découvrir des spécialités locales et en matière de confiseries, il y a de quoi faire en France avec un nombre étonnant de bonbons traditionnels et 100% naturels (je n’allais tout de même pas vous parler de bonbons chimiques et industriels ! :-p ).

L’ORIGINE DES BETISES DE CAMBRAI

Depuis 1992, les betises de Cambrai figurent sur la liste du Patrimoine culinaire du Nord-Pas-de-Calais, et depuis 1994 du patrimoine national des spécialités de France de confiserie, chocolaterie, biscuiterie… alors forcément, j’ai eu envie d’en savoir un peu plus.

Je ne sais pas si vous connaissez mais les bêtises de Cambrai sont de petits bonbons en forme de coussin, traditionnellement aromatisés à la menthe. Comme quelques-unes des plus grandes spécialités culinaires françaises, ces bonbons sont nés suite à une erreur d’un confiseur de Cambrai (dans le nord de la France) au début des années 1800. Il n’y a donc pas que la tarte des dames Tatin qui est issue d’une erreur en cuisine. ;-)

Deux maisons se disputent la paternité de ces petits bonbons : Afchain (ceux sur la photo) et Despinoy. Selon Afchain, un apprenti confiseur aurait laissé tomber de la menthe dans la préparation de ses berlingots. En tirant sur la pâte, elle redevint blanche. Une semaine après avoir commercialisé ces mystérieux bonbons, les clients sont revenus en masse pour acheter ces fameux berlingots au « si bon goût ». Après avoir identifié la source de cette énigme, ils ont donc continué la production des ces bonbons à la menthe en les nommant « bêtises de Cambrai ». Selon la maison Despinoy, il s’agirait d’une erreur de dosage et de cuisson dont eux seraient à l’origine… Inutile de se disputer, les deux font de très bonnes confiseries, il faut en prendre un peu de chaque.

PUBLICITÉ

ON DEGUSTE

Quoi qu’il en soit, ces bonbons ont donc été nommés « bêtises de Cambrai » et sont 100% naturels. On peut même désormais les trouver aromatisés à la pomme, à la violette ou toute sorte d’autres saveurs (il en existe aussi des « sans sucres », comble de l’histoire !). Si vous passez dans le nord de la France, je vous conseille d’aller faire un tour dans les usines, c’est toujours très enrichissant.

Concernant la dégustation, la meilleure manière de déguster ces bonbons c’est à la fin d’un repas. Étant à la menthe, les bêtises de Cambrai sont « rafraichissantes » (notamment pour l’haleine), mais aussi digestives. Vous pouvez également les incorporer dans des recettes : en panna cotta, dans des salades de fruits, broyées très finement ou dans beaucoup d’autres préparations : est-ce que cela vous intéresserait d’avoir des recettes aux bonbons d’ailleurs ? (n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaire).

VOUS AIMEZ LES BONBONS ?

Comme évoqué plus haut, les bêtises de Cambrai font partie des nombreuses confiseries traditionnelles françaises. Chaque région de France a développé ses propres douceurs en fonction de son identité et des ingrédients locaux. Il existerait plus de 600 variétés de bonbons régionaux en France… De quoi s’amuser à essayer de les dénicher dans les 4 coins de l’hexagone.

Plutôt que d’acheter les bonbons chimiques du commerce, soyez curieux et amusez-vous à goûter ces (très) nombreuses spécialités. Elles sont parfois bien connues de tous, comme le nougat de Montelimar, l’anis de Flavigny en Bourgogne, les calissons d’Aix en Provence, les violettes de Toulouse ou encore les caramels de Bretagne, mais il y en existe beaucoup d’autres comme les babeluttes de Lille, les chuques du nord ou encore les bonbons au coquelicot de Nemours.

Si vous ne savez pas où les trouver, j’ai trouvé un site qui les référencent et les vends, ça peut vous être utile. C’est Juste ICI.

Sur ce, je vous souhaite de belles découvertes gourmandes !

Betises Cambrai Bonbon
Les bêtises de Cambrai
1 commentaire

A découvrir sur le blog

1 commentaire

Jean Pierre Misset 9 septembre 2019 - 20:49

en plus, devinez quoi?
j’ai planté un noisetier dans mon jardin, tantôt!

bonne gourmandise!
JP

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.