Accueil Blog Vis ma vie: Une semaine dans la peau d’un restaurateur

Vis ma vie: Une semaine dans la peau d’un restaurateur

par noisette
Villiers Perenoel 13

Pour tous ceux qui ne me suivraient pas sur Facebook, vous n’êtes peut être pas encore au courant mais la semaine dernière, je suis allée vivre à l’Auberge de la Fontaine, dans un petit village de Haute Marne pour vivre dans la peau d’un restaurateur (ou presque). J’ai suivi les hauts et les bas, les coups de mou et les coups de rush du restaurant de l’Auberge, véritable lieu de vie du village. Avec les préparatifs de Noël, les courses, l’arrivée du Père Noël pour les enfants, les diners des bûcherons et chasseurs (de la région bien sûr, mais aussi de Suisse), ou encore les diners des équipes des entreprises du coin… j’ai pu assister à de belles expériences.

Découverte des Lieux

Voici l’auberge: un salon bar, une salle de restaurant, une petite cuisine, l’appartement du chef à l’étage et 2 petites annexes qui font à la fois hôtel, épicerie et gîte. Avec tout ça, vous comprenez bien que toute la vie de ce village de 250 habitants se concentre bien ici!

Auberge_Fontaine-1 Auberge_Fontaine-3
Villiers_auberge_Fontaine-15 Villiers_auberge_Fontaine-14

Avant de rentrer dans le vif du sujet: premier repas servi à table avant de me mettre derrière les fourneaux… Vrai repas de chef avec en entrée pâté Chaumarnais (à base de jambon et de fromage de Langres), escalopes de foie gras chaudes aux mirabelles, accompagnées de nonnettes. Pour lest plats? Pavé de cerf, sauce gibier, magret de canard aux framboises. Puis plateau de fromages, suivi du pain perdu du chef et d’une tarte tatin… vous comprenez bien qu’avec tout ça, les photos n’ont pas toujours suivi…

Auberge_Fontaine-8 Auberge_Fontaine-6
Auberge_Fontaine-11 Auberge_Fontaine-10

PUBLICITÉ
Mon chez moi…

… avec ma petite chambre bien confortable et mon petit déjeuner composé de clémentines, jus de fruit et tartines beurrées au miel… un délice!

Auberge_Fontaine-15 Auberge_Fontaine-16

C’est parti!

Le décor est maintenant planté. Arrivée le samedi soir pour attaquer le dimanche (journée généralement tranquille) qui m’a permise de découvrir les lieux et l’équipe de Bruno: le gérant de l’Auberge et chef du restaurant. Après avoir appris à préparer le foie gras aux truffes pour les fêtes, direction la cabane des chasseurs (en réalité un véritable chalet tout confort au milieu de la forêt) pour reprendre les plateaux traiteur que Bruno prépare sur commande pour leurs déjeuners et diners). Le soir était réservé à mes premiers pas en cuisine.

Auberge_Fontaine-5 Plats_AubergeFontaine-5

Langres

Un début de semaine bien calme auprès d’une équipe qui s’avère effectivement très sympathique (avec qui je n’ai cessé de discuter et rigoler lorsqu’il fallait patienter pour l’arrivée d’éventuels clients le soir). Un service qui démarre vers 19h et se termine souvent très tôt en semaine (21h environ selon le nombre de réservations). J’en ai profité pour découvrir un peu la région avec tout d’abord Langres, à une 15aine de km de Villiers. Une petite ville historique entourée de remparts plutôt pas mal et beaucoup mieux que Chaumont!

Toujours accompagnée de Bruno, cela m’a permis de découvrir la vie locale. Un bonjour à tel et tel commerçant, j’ai également découvert un autre logis de France: Le Cheval Blanc, un logis qui a beaucoup de charme avec ses voutes et ses vieilles pierres.

Colombey les Deux Églises

Le mercredi, direction Colombey-les-deux-Eglises avec son célèbre mémorial de Charles de Gaulles. Un mémorial très intéressant, moderne, idéal pour refaire un point sur ses connaissances en histoire! Et puis, bien sûr, nous en avons profité pour faire un tour à l’Hostellerie de La Montagne, 1 étoile au Michelin pour visiter la très belle cuisine du Chef Nathali (le seul étoilé de la Haute Marne!). En cette période fêtes, Phaen, Sandre, saumon et autres produits nobles étaient à l’honneur. Pour terminer cette excursion en beauté, déjeuner à l’Auberge « La Grange du Relais » avec comme menu du jour, assiette de jambons, tartiflette maison et roulé à la framboise.

Colombey-3 Colombey-7
Colombey-15 Colombey-13

Les grands préparatifs

Bon, en semaine je n’ai pas fait que de la visite non plus, j’ai aussi appris à préparer bœuf carottes, coq au vin et j’en passe! Mais la fin de semaine arrivant à grands pas, il est grand temps de préparer les menus de fête. Après avoir fait un point sur l’état des stocks, direction le magasin grossiste « Metro » (malheureusement réservé aux professionnels). Départ à 4h45 du matin pour arriver à Dijon (le plus proche de Villiers) à l’ouverture du magasin: 6h. Un peu plus d’1 heure plus tard, nous avons fait le stock en cerf, canard, fromages, saumon, homard, chocolats, fruits et légumes…

En rentrant vers 9h, un petit café et hop on décharge et on démarre les mises en place: découpe des viandes, cuisson des homards et des légumes et surtout, préparation de toutes les sauces qui vont servir à nos préparations. Une journée bien chargée entre mise en place et gestion du service en salle.

Plats_AubergeFontaine-8

Le jour J

Déjà le weekend (ou presque si on prend en compte le vendredi) avec de grandes tablées qui rigolent dans tous les sens et boivent des digestifs jusque pas d’heure, le passage du Père Noël le vendredi pour les enfants avec distribution de papillotes… pfffiou! Que de bons souvenirs tout ça, n’est ce pas?

Villiers_pereNoel-11 Villiers_pereNoel-16
Plats_AubergeFontaine-10 Plats_AubergeFontaine-9

Une semaine vraiment très enrichissante, on ne peut s’imaginer ce métier sans y avoir vécu en plein de dedans 24h sur 24 pendant un certain temps. Un moment de vie, une histoire de rencontres…

0 commentaire

A découvrir sur le blog

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.