Accueil ASTUCES & BIEN-ÊTRE Le Pollen : pourquoi est il si bon ?

Le Pollen : pourquoi est il si bon ?

par noisette
Pollen Naturopathie (5 Sur 5)

Alors que le pollen fait la une de l’actualité pour les dégâts causés par ses allergènes… le pollen est aussi comestible, et sa consommation sous forme de cures est recommandée. Mais parle-t-on du même pollen? Que faut-il savoir à son sujet ?  De petites granules jaunes considérées comme superaliment : bien curieux me diriez-vous ? Oui, c’est vrai, j’ai donc demandé à Stéphanie de nous en dire un peu plus sur le sujet. Je lui laisse la parole :

« Le pollen est utilisé depuis longtemps par la médecine traditionnelle chinoise pour ses bienfaits. Véritable concentré d’énergie, il aide l’organisme à se renforcer et ainsi mieux lutter contre les attaques extérieures.

Votre curiosité est attisée : alors continuez la lecture pour savoir d’où vient le pollen, ses bienfaits et comment le choisir !

D’OU VIENT-IL ?

Le pollen que nous consommons n’est pas le pollen tel qu’on le conçoit ; celui des fleurs. Il nous vient directement des…. abeilles ! En butinant les fleurs pour récolter le nectar, le pollen des fleurs (poudre orange que l’on voit sur les étamines des fleurs, servant à la pollinisation (ce sont les semences mâles des fleurs)) va se coller sur l’ensemble du corps de l’abeille. Très ordonnées, celles-ci par des mouvements de pattes synchrones, vont regrouper le pollen en pelote au niveau de leurs deux pattes arrières sur lesquelles se trouvent une corbeille à pollen. Ce sont ces petites pelotes que l’on appelle pollen. Elles sont constituées de pollen végétal et d’enzymes buccales d’abeille. Ces enzymes permettent de dissoudre l’enveloppe solide du pollen végétal, rendant ainsi plus accessible l’ensemble des éléments nutritifs du pollen.

Le pollen étant le principal aliment des larves et des abeilles, un apiculteur ne récoltera le pollen que si sa ruche est bien portante. Pour cela, une trappe avec une grille ajourée est placée à l’entrée de la ruche. Les trous sont juste de la taille de l’abeille : en rentrant, les pelotes vont tomber dans un bac situé en dessous. Le pollen étant très fragile, la récolte doit se faire régulièrement.

Le Pollen : pourquoi est il si bon ?

PUBLICITÉ
SA COMPOSITION

La composition du pollen dépend à la fois de la ruche dont il provient et du type de fleur dont il est composé. Néanmoins, la composition de base reste identique pour tous les pollens : des glucides (30 à 55%), des protides (25 à 30 %) et des lipides (1 à 20%). Le pollen est également une excellente source d’acides aminés essentiels : il contient 20 des 27 acides aminés essentiels. Il est riches en minéraux ( 5% !) comme le calcium, le chlore, le cuivre, le fer le magnésium, pour n’en citer que quelques uns, et en vitamines, notamment les vitamines du groupe B, la vitamine C et de la provitamine A. Ingérées, toutes ces vitamines et ces minéraux vont permettre à l’organisme de se renforcer, de stimuler son système immunitaire et ainsi de mieux résister aux aléas saisonniers.

Mais ce n’est pas tout, le pollen a la particularité de contenir 5 à 8 ferments lactiques et 3 levures, qui vont avoir un effet bénéfiques sur la flore digestive. Ces éléments vont permettre de réensemencer la flore digestive et la rééquilibrer, un atout non négligeable sachant que la flore digestive joue un rôle très important dans la défense de l’organisme contre les pathogènes.

Et comme si cela ne suffisait pas, il contient également des enzymes, coenzymes, bactériostatiques (antibiotiques naturels), des pigments et arômes qui en font un aliment qui va stimuler notre système immunitaire pour renforcer les défenses naturelles de notre organisme.

Vous l’aurez bien compris, le pollen est une véritable bombe d’énergie, c’est pour cela qu’il est classé parmi les « superaliments ».

MAIS… EN QUOI LE POLLEN EST-IL RECOMANDE ?

En tant que superaliment, la prise de pollen est recommandée lorsque l’organisme est affaibli et a besoin d’un coup de pouce. C’est le cas en cas de période de grande fatigue, par exemple durant la période des changements de saison, ou lors de convalescences. Les vitamines, minéraux et substances antibiotiques qu’il contient vont renforcer l’organisme en stimulant le système immunitaire.

Il est également recommandé en période de croissance. La période de croissance est une période clé : c’est là que se tous se battit, que le corps grandit. Il faut que les bases soient solides et cela demande beaucoup d’énergie. Il est donc important de lui apporter toutes les substances nécessaires à la fabrication de nouvelles briques … et la prise de pollen, en plus d’une alimentation adéquat et équilibrée, peut aider. Il est très intéressant lors de la croissance pour sa richesse en acides aminés essentiels.

Le pollen peut également être utilisé lors de problèmes de nervosité. En effet, les vitamines B jouent un rôle clé pour le bon fonctionnement du système nerveux tout comme les minéraux tels que le magnésium et le calcium.

Last but not least, le pollen est recommandé en cas de problèmes de transit. Les ferments lactiques et levures qu’il contient permettent de rééquilibrer la flore intestinale et d’assurer ainsi un meilleur transit. Pour ce cas particulier, le pollen doit être pris sous forme fraiche. La forme fraiche est la seule forme contenant les lacto-ferments.

Le pollen d’abeilles, contrairement au pollen de fleurs, ne provoque pas de rhinite allergique. Il n’y a donc aucune contre indication pour les personnes allergiques au pollen. Il peut parfois provoquer une allergie alimentaire (mais c’est rare !). Faites le test en glissant quelques grains contre votre gencive et en les gardant 1-2 minutes. Si aucun picotement ne se fait sentir, c’est bon !

COMMENT CHOISIR SON POLLEN ?

Préférez le bio pour éviter les pesticides. La forme fraiche est la plus intéressante, car elle contient les lacto ferments et levures.

On peut trouver dans le commerce du pollen monofloral (provenant d’une seule espèce de fleur) ou poly florale (provenant de plusieurs espèces de fleurs) aussi appelé pollen multicolore.

Le pollen polyfloral est un remontant général alors que le mono floral aura des indications plus précises, selon le type de fleur dont il provient. Par exemple, le pollen de châtaignier, très riche en antioxydants, est particulièrement préconisé contre le vieillissement cellulaire.

LA DOSE IDEALE ?

Consommez 1 cuillère à soupe par jour pendant 3 à 6 semaines, 2 à 3 fois par an, de préférence le matin avec du miel ou un yaourt. »

Le Pollen : pourquoi est il si bon ?

Pour en savoir plus sur les sujets bien-être et la naturopathie, cliquez ICI !

0 commentaire

A découvrir sur le blog

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.