Accueil Blog Weekend breton au coeur du Festival Culin’Art

Weekend breton au coeur du Festival Culin’Art

par noisette
Culinart 56
Adresse : 6 Rue Saint-Guénolé, 29930 Pont-Aven

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de participer à la 2ème édition du Festival Culin’Art, au Domaine de Pont-Aven, dans le Finistère Sud. Un Festival encore confidentiel alliant culture, gastronomie, musique et rencontres.

Une échappée belle, une bouffée d’air pur, accueillie par un couple plus qu’adorable, Rose et Philippe Hernandez, dans leur Résidence surplombant l’un des plus prestigieux site de Bretagne: Pont-Aven.

Il me faudra plus d’un article pour vous faire revivre les différentes étapes de ce weekend mais voici déjà un petit résumé, avec un bel aperçu des 3 aspects fondateurs de ce festival:

La GASTRONOMIE

Le restaurant du Domaine de Pont-Aven, le Saint Guénolé, a pour chef Nicolas Penven. Je vous avais fait découvrir quelques-unes de ses recettes (Tartelettes de blé noir, lieu mariné et pickles de légumes, ou le tartare de lieu et sa déclinaison de melon), mais ce weekend là, je l’ai rencontré « en vrai ». Un réel coup de cœur pour ce chef très simple à la cuisine inventive qui utilise le meilleur des produits locaux.

CulinART-47 CulinART-35

Si vous passez dans le coin, allez le rencontrer: Nicolas et sa brigade sauront forcément vous séduire et vous accueilleront à bras ouverts! Il cuisine le poisson local, ramasse les herbes fraîches de la région, et apporte une touche de je ne sais quoi dans ses plats qui est vraiment agréable. Étonnant, surprenant, agréable, je ne saurais même pas vous décrire correctement sa cuisine… il faut la tester pour comprendre!

Ci-dessous, deux exemples de ce que nous y avons dégusté: un pavé de cabillaud parfaitement cuit, au sel de Guérande, grecque d’artichauts et crevettes grises, et un vacherin glacé confiture de lait, vanille fleur de sel, fruits rouges acidulés, très frais j’ai adoré!

CulinART-31 CulinART-130

Pour compléter cette magie culinaire, les diners étaient accompagnés par un maître sommelier, Jean-Michel Deluc (fondateur du Petit Ballon), pour allier à la perfection ces délicieux plats avec une déclinaison de vins, ainsi que quelques boissons locales.

L’originalité, encore une fois, était au rendez-vous entre le Chouchen (une boisson alcoolisée locale obtenue à partir de la fermentation du miel dans du jus de pomme, c’est un oenomiel), un cidre artisanal fermier délicieux et une bière locale, la Britt Rousse. Nous avons donc pu nous initier à tous types de dégustation.

A noter que le fil conducteur de cette section œnologique était la présence d’un vigneron « star » dont nous avons dégusté un vin au cours de chacun des diners. Le domaine du Prieuré la Chaume est un vignoble du sud Vendéen qui propose des vins de caractère, parfois surprenants.  Christian Chabirand nous expliquait les subtilités de son vignoble tous les soirs.

CulinART-25 CulinART-34

Pour clôturer mon volet gastronomique, je ne pouvais pas ne pas parler du petit-déjeuner du Chef Nicolas Penven. Encore une fois, que du maison, que du bon!

Un petit-déjeuner qui nous plonge au cœur de la Bretagne en nous faisant découvrir quelques spécialités: entre far breton aux pruneaux, kouign-amann, galettes de Pont-Aven, crêpes, cakes maison, fruits frais et j’en passe… là encore, vous aurez de quoi vous régaler. Difficile de remplir raisonnablement son assiette, on a envie de tout goûter!

CulinART-57 CulinART-55

PUBLICITÉ
LA MUSIQUE

Cuisine, vins… le Festival Culin’Art vous transportera également dans le monde musical de l’Octuor de France. Une série de concerts nous berçaient en fin d’après-midi, avant de prendre la fourchette! Une mise en appétit parfaite. 5 musiciens d’exception de l’Octuor étaient présents : un clarinettiste (Jean-Louis Sajot, le fondateur de l’Octuor), une violoniste japonaise, un bassiste, un altiste et un pianiste. Debussy, Brahms (mon coup de cœur!), Shumann, Mozart, Beethoven, une belle panoplie de morceaux plus ou moins connus qui vous amène dans un voyage hors du temps.

La pointe d’originalité vraiment sympathique qui complète les concerts, c’est Edmond Lemaître. Musicologue, historien il vous raconte l’histoire de chacun des morceaux joués. Comme un conte, il reconstitue au travers de petites anecdotes la vie et les aventures des compositeurs lors de la création de leur œuvre.

CulinART-87 CulinART-88

Nous avons même eu droit à une dégustation surprise lors du dernier concert… mais shuuuut, je vous en parle dans un prochain article!

LA CULTURE… au sens large

Le village de Pont-Aven et sa région sont vraiment magnifiques! Un village de peintres (tout comme le village où j’ai grandit: Barbizon), un village qui comporte une infinie de galeries mais pas que! On y trouve aussi les fameuses galettes de Pont-Aven, une série de biscuiteries, mais aussi de conserveries, des crêperies… la définition même de la Bretagne.

Pour rendre hommage à tous ces artistes, en partenariat avec une des galeries de Pont-Aven (Galerie Izart), le Domaine de Pont-Aven expose régulièrement les œuvres de quelques artistes. Ce weekend, un artiste accompagné de sa fille, venus tout spécialement de Pologne, nous a expliqué ses peintures et sa source d’inspiration.

CulinART-119 CulinART-111

Ce volet culturel a été complété par de nombreuses visites: une croisière en bateau le long de l’Aven, ainsi qu’une visite de Concarneau et de son musée de la pêche (il faut savoir que Concarneau était une plaque tournante de la pêche, et notamment de la sardine!) Avant la visite d’ailleurs, le chef m’a proposé d’aller à la criée pour s’immerger dans ce monde de pêcheurs. Une visite qui suppose un lever à 5h du matin! Retour au domaine pour prendre le petit dej, suivi d’une excursion éclair dans les alentours pour aller chercher les huîtres servis au restaurant.

CulinART-16 CulinART-124

LE MOT DE LA FIN

Le meilleur pour la fin… le Domaine de Pont-Aven est tenu par Rose et Philippe Hernandez (sur la photo ci-dessous, à gauche). Je ne saurais comment les remercier à leur juste mesure pour cet incroyable weekend. Je souhaite également tout particulièrement remercier Nicolas Penven et sa brigade de m’avoir accepté dans leur cuisine et avoir partagé une passion qui nous est commune.

CulinART-135 CulinART-132

… je ne peux non plus oublier Jean-Michel Deluc pour les belles dégustations, Jean-Louis Sajot et sa troupe de l’Octuor pour nous avoir transporter quelques instants (toujours trop courts, on en voudrait toujours plus!), et le peintre Mariusz Dudek.

Malgré tout ce que je viens déjà de vous partager, j’ai encore mille choses à vous dire… J’en ferai mon feuilleton de l’été, ça vous dit? Vous verrez, vous ne serez pas déçus!

0 commentaire

A découvrir sur le blog

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.