Accueil Alcools vins spiritueux Les vins bios : décryptage

Les vins bios : décryptage

par noisette
Maratea Italie

Le vin bio fait souvent controverse : comment est il régit, quelles sont ses caractéristiques et est il meilleur ou moins bon qu’un vin conventionnel ? Décryptage, c’est l’enquête du weekend !

QU’EST CE QU’UN VIN BIO ?

Le vin bio existe depuis toujours mais a il été officialisé en 2012, date de sa règlementation à l’échelle européenne. C’est donc encore tout récent ! Aujourd’hui, les vignes biologiques représentent 9% des surfaces viticoles françaises et le secteur emploie en moyenne 50% de personnel en plus que la culture conventionnelle car ces vignes nécessitent plus de soins et de travaux manuels.

Les vins bios : décryptage

Le principe d’un vin bio est assez simple, la démarche de production oblige les viticulteurs à n’ajouter aucun insecticide ni traitement synthétique dans les vignes. Il n’utilise que des produits d’origine naturelle mais même ces produits sont limités en nombre et en quantité, en particulier pour le cuivre. Il s’agit donc d’une démarche engagée et écologique qui vise à préserver l’environnement et les qualités intrinsèques d’un vin.

En d’autres termes, pour bénéficier de la certification bio, les producteurs ne doivent utiliser dans leur vigne aucun pesticides chimiques, ni engrais chimiques, ni quelconque produit OGM. Côté vinification, les vignerons doivent logiquement s’engager à n’utiliser que des composants certifiés bios (alcool, sucre etc). Un contrôle est généralement réalisé tous les ans pour veiller au respect de ces normes.

Attention, contrairement à ce que beaucoup pensent, vin bio ne signifie pas vin sans sulfite ! Les vignerons bio peuvent travailler avec du soufre, mais généralement avec des doses bien moindres que celles préconisées par les laboratoires œnologiques.

Grignan Weekend Oenotourisme 2
PUBLICITÉ

ET LA BIODYNAMIE DANS TOUT CA ?

En plus des contraintes évoquées pour le bio, la viticulture biodynamique tient compte des cycles lunaires et des positions planétaires. Ces cycles ont une influence sur la vie et la croissance des plantes, ainsi que sur la qualité du moût et du vin lors de la vinification. Pour mieux comprendre ce qu’est la biodynamie, je vous invite à consulter mon article juste ici qui récapitule tout, tout, tout, que ce soit pour le vin ou les autres produits.

Les vins bios : décryptage

POURQUOI CONSOMMER DU VIN BIO ?

Préférer les vins bios aux vins conventionnels a plusieurs avantages. Il s’agit avant tout d’un engagement et d’un achat plus responsables. D’abord pour le respect de l’environnement, que ce soit les eaux, le sol, la flore ou la faune, tout en choisissant généralement un vin de qualité (sans parler des prix qui sont maintenant très abordables).

Le vin biologique est meilleur pour la santé du producteur jusqu’au consommateur grâce à l’absence de produits chimiques. Le vin bio est également plus riche en polyphénols (l’argument choc que vous avez dû entendre maintes fois comme quoi consommer 1 verre de vin par jour est bon pour la santé :-) ). Il amplifie donc l’absorption des omega-3 contenus dans le plasma et dans les globules rouges (plus d’excuses pour s’en priver !).

Les vins bios : décryptage

Vous l’aurez compris, un vin bio se consacre à l’essentiel. Il n’épuise pas la terre, grâce à des traitements respectueux qui renforcent la bio-diversité et les défenses naturelles des vignes. C’est par exemple la philosophie qu’adopte le Château Léoube, un domaine viticole dans le var, producteur de vin rosé de Provence, vin rouge, vin blanc, vin pétillant mais aussi d’huile d’olive extra vierge. Romain Ott, le directeur d’exploitation de Léoube, dirige avec précision ses vignobles dans les plus pures traditions, et inscrit son « vin bio Provence » dans la démarche du développement durable. Il associe biodynamie et agriculture biologique, tout en respectant un savoir-faire ancestral en harmonie avec la nature.

ET LE GOUT DANS TOUT CA ?

Un vin bio n’est pas forcément meilleur en goût. Un cépage a besoin avant tout d’un terroir qui lui soit favorable, et d’un bon taux d’ensoleillement.
La géologie influence la qualité d’un bon vin, et les contraintes liées au bio sont nombreuses. Il est donc nécessaire d’avoir une réelle expertise et une bonne connaissance de ses vignes pour faire un bon vin, naturellement.

Quoi qu’il en soit, en général, les vins biologiques offrent un meilleur équilibre en bouche mais une longueur plus courte. Autre atout non négligeable : ils contiennent moins de sulfites, cela limite donc le risque d’avoir mal à la tête le lendemain. :-)

Diner Anniversaire Tutapposto Italie Santagata 5

Un conseil ? Pour la plupart des vins bio, veillez à bien les aérer avant de les déguster. Et je vous l’ai dit, le taux de soufre est plus faible (2 à 3 fois moins élevé que les vins conventionnels), les vignerons sont donc contraints d’élever les doses de gaz carbonique, d’où le côté pétillant de certains vins, qui peut en déranger certains.

Pour reprendre mon exemple du Château Léoube, si vous cherchez un bon vin bio, leur vin rosé est une référence en matière de vin bio naturel. Il possède un bon équilibre et est produit en parfaite harmonie avec les éléments géo-climatiques de Provence et le respect des sols.

0 commentaire

A découvrir sur le blog

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.